Conjuguer les verbes au présent

Salut à toi, cher étudiant !

Aujourd’hui, je me suis fixé la mission de faire un récapitulatif clair (ou au moins relativement) des conjugaisons des verbes au présent.

Alors autant dire que je me lance dans un sacré foutoir ! Parce que l’évolution du français n’a pas rendu les choses simples, c’est le moins que l’on puisse dire !

En effet, la classification standard regroupe les verbes en 3 groupes :

  • Groupe 1 : Les verbes qui terminent en –er (sauf aller). Jusqu’ici, tout va bien.
  • Groupe 2 : Les verbes en –ir (qui contient environ 300 verbes – les nombreux autres étant exclus). Ça se complique…
  • Groupe 3 : Tous les autres verbes. Aïe ! C’est un peu la catégorie “divers” quand tu ranges tes papiers. Ça ne rentre dans aucun groupe et ça nous arrange bien de les mettre sous le tapis pour ne plus avoir à y penser…

Ma classification personnelle diffère un peu. Je vais donc te la présenter, groupe par groupe, en n’oubliant pas les exceptions principales et en te donnant des astuces pour les mémoriser plus facilement.

Commençons donc par…

 

Groupe 1 : Les verbes en –er

Ou quand la langue est simple et logique ! Quand tu peux appliquer une règle mathématique pour conjuguer ! Le bonheur…sauf exceptions

Pour conjuguer un verbe en –er, il faut prendre l’infinitif. Par exemple :

  • parler

On lui enlève la terminaison er et on obtient ce qui s’appelle “la racine” (c’est la partie fixe de la conjugaison). Attention  elle change pour chaque temps simple ! Mais au présent, la racine ça donne :

  • parl

Puis on ajoute les terminaisons pour chaque personne :

>>> Je parle français.

>>> Nous parlons français.

 

Et ça marche pour 95% des verbes en –er !!!!

Après il y a des verbes qu’on appelle « à alternance orthographique » (aucune importance comment ça s’appelle). Ce sont des verbes dont la racine doit varier un peu pour correspondre à la prononciation. Car dans une langue, c’est l’oral qui commande et l’écrit s’accommode. Voici un résumé.

Voici un petit exercice pour pratiquer.

La seule exception notable des verbes en –er est le verbe « aller » qui est du 3ème groupe.

 

Groupe 2 : Les verbes en –ir

Là ça commence à se compliquer. Dans la plupart des classements, on détermine que les verbes du 2ème groupe sont les verbes qui se conjuguent comme « finir » et les autres sont tous dans le 3ème groupe. Personnellement, j’opère une distinction en 4 classes que j’appelle : 1,5, 2A, 2B et le groupe 3. Les sous-catégories 1,5, 2A et 2B se conjuguent comme ça :

 http://verbe.mobi/verbes-du-2eme-groupe

Attention toutefois ! Beaucoup d’autres verbes en –ir sont du 3ème groupe (accueillir, venir, tenir, mourir…) ! Désolé !

 

Groupe 3 : les autres

Voilà voilà… Alors là nous arrivons à la décharge, il y a de tout ! Un verbe en –er, des verbes en –ir, des verbes en –oir, en –re ; et très peu nombreux sont ceux qui se conjuguent de la même façon.

Et malheureusement, même si on le considère comme un groupe « mort » (plus aucun verbe ne se crée dans ce groupe), dans la vie de tous les jours il est bien vivant. En effet, beaucoup de verbes très communs sont du 3ème groupe.

D’ailleurs, c’est la première distinction que je fais. Parmi ces verbes, il y en a quelques-uns encore plus importants que les autres et qu’il faut ABSOLUMENT connaître par cœur ! J’EXIGE donc à mes étudiants qu’ils les connaissent parfaitement.

 

Les verbes super-méga-giga-importants

Ils sont au nombre de 5.

 

Ensuite il y a les verbes importants (qui sont un peu moins utilisés mais qu’il est très recommandé de connaître) : venir, tenir, mettre, lire, écrire, vouloir, pouvoir, devoir, savoir, boire, attendre etc.

Voilà une des difficultés du français : le nombre de verbes irréguliers qu’il faut apprendre à conjuguer quasiment par cœur.

Je suis vraiment désolé mais c’est un passage obligatoire.

 

Merci prof. Mais t’as pas des conseils pour les apprendre ?

Bien sûr ! J’ai quelques astuces pour mieux mémoriser dont voici une liste non-exhaustive. Certaines techniques fonctionnent plus ou moins bien en fonction de la personne et de son type de mémoire. A toi de les explorer pour voir laquelle te correspond le plus.

 

Astuce n°1 : le carnet

Très facile. A chaque fois que tu rencontres un nouveau verbe du 3ème groupe, écris sa conjugaison du présent dans un petit carnet (pas plus grand que la poche) que tu emporteras partout et que tu consulteras systématiquement, soit quand tu en as besoin (en classe, pendant les devoirs…), soit quand tu as quelques minutes mortes (dans les transports, quand tu attends quelqu’un, dans la file d’attente, dans la salle d’attente…). Car sans répétition, ta mémoire n’enregistre pas bien. Alors répète-les inlassablement…

 

Astuce n°2 : l’association de gestes

Associe un geste de la main à chaque forme verbale. Si tu as une mémoire visuelle et kinesthésique, cela te sera très utile. Par exemple :

 

Astuce n°3 : fais une chanson ou un poème

As-tu remarqué qu’on retient beaucoup plus facilement les paroles des chansons que les règles de mathématiques ou les dates de l’Histoire ? Alors hack ton cerveau pour apprendre mieux ! Rédige un poème et si tu veux, ajoutes-y une mélodie et le tour est joué !

 

Par exemple :

 Lundi je prends le café

Mardi tu prends le bus

Mercredi il prend le taxi

Jeudi nous prenons une pause

Vendredi vous prenez votre temps

Samedi ils prennent du bon temps

Dimanche je vais prendre du repos

 

Et toi ? Tu as des astuces que tu aimerais nous partager ?

 

En tout cas, rappelle-toi que connaître les conjugaisons du présent est très important pour ton apprentissage du français car elles servent de base à la formation de presque tous les autres temps (impératif, imparfait, subjonctif…).

 

N’hésite pas à nous faire part de tes commentaires ci-dessous et à laisser ton adresse mail pour être notifié à la sortie des prochains articles.

Et n’oublie pas de faire quelque chose pour ton français cette semaine !

Merci de suivre ce blog.

A bientôt, cher étudiant !

 

Prof Chopin

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *