Conjuguer les verbes à l’imparfait

Conjuguer les verbes à l’imparfait


Salut à toi, cher étudiant !

Après le présent et le passé composé, on continue aujourd’hui notre tour des conjugaisons avec l’imparfait.

Je te rappelle que l’apprentissage des temps fonctionne en 2 étapes :

  1. La formation : soit la conjugaison, l’application bête des règles.
  2. L’utilisation : on utilise ce temps pour quel type d’information ? pour dire quoi ?

L’un ne fonctionne pas sans l’autre : il est inutile de savoir quand utiliser un temps si on ne sait pas le former ; et il est inutile de connaître les conjugaisons sans savoir les conditions d’utilisation.

Pour le moment, nous nous concentrons sur la formation, bientôt nous verrons les utilisations au travers de la combinaison des temps : présent, passé composé, imparfait. De même, nous aborderons la question des modes (indicatif, subjonctif, conditionnel…) quand nous verrons le « subjonctif présent ».

Mais avant tout, regardons le tableau général des conjugaisons en français pour voir où nous en sommes :

Tableau des conjugaisons
Clique pour agrandir

 

Si tu n’as pas encore lu les articles sur les temps « présent » et « passé composé », voici les liens :

Conjuguer les verbes au présent

Conjuguer les verbes au passé composé


Bien. Commençons !

Eh bien, j’ai une excellente nouvelle pour toi ! Conjuguer à l’imparfait, c’est TRÈS FACILE !

MAIS, il y a une condition. Il faut savoir bien conjuguer au présent d’abord.

En effet, la conjugaison de l’imparfait est basée sur celle du présent.

La voici !

Pour conjuguer un verbe à l’imparfait, il faut d’abord le conjuguer à la personne « nous » au présent. Par exemple :

  • écrire > nous écrivons

On lui enlève la terminaison –ons et on obtient “la racine de l’imparfait” :

  • écriv

Puis on ajoute les terminaisons pour chaque personne :

conjuguer à l'imparfait
Clique pour agrandir

2ème bonne nouvelle : il y a une seule exception seulement ! (Profites-en ! Ça ne durera pas !)

être

conjuguer être à l'imparfait
Clique pour agrandir

Pour pratiquer et vérifier que tu as bien compris, je t’invite à faire cette petite activité :

C’est bizarre le double i, non ? Oui, mais c’est la conséquence de l’application stricte de la règle.

 

Et comme je t’ai déjà expliqué, il est plus facile de retenir quelque chose en le chantant, alors voici un classique de la chanson française où tu trouveras plein de verbes à l’imparfait !

 


Bon, pour ne pas te laisser sans aucune indication quant à l’utilisation, voici un résumé rapide.

L’imparfait est utilisé pour parler au passé et donner les informations suivantes :

  • Contexte : J’étais étudiant, j’habitais à Paris…

  • Description : Il avait les yeux bleus, il portait un manteau…

  • Habitude : Enfant, j’allais chez ma grand-mère tous les dimanches, nous mangions ensemble…

  • En opposition au passé composé, action qui dure vs action ponctuelle : Je me promenais dans la rue quand j’ai rencontré Marie.


Mais nous verrons cela en détails très bientôt. En attendant, n’hésite pas à me faire part de tes commentaires ci-dessous et à télécharger ci-dessous mes 12 secrets pour apprendre le français plus efficacement .

Et n’oublie pas de faire quelque chose pour ton français cette semaine, par exemple, lire un épisode de ta série “ton rêve de France”.

Merci de suivre ce blog. Tu peux suivre aussi ma page Facebook et mon compte Instagram.

A bientôt, cher étudiant !

Prof Chopin

Partager l'article
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  • 1
  •  

One thought on “Conjuguer les verbes à l’imparfait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *