Ton rêve de France (épisode 10) – Versailles

Ton rêve de France (épisode 10) – Versailles

 

Plus mort que vivant, sans vraiment savoir comment, tu arrives à l’hôtel. Tu demandes fébrilement la clé au réceptionniste et tu montes dans ta chambre. Ces quelques pas te semblent interminables. Le clé tourne dans la serrure et tu pousses doucement la porte. Un peu de répit, enfin. Tu vas pouvoir t’asseoir et réfléchir à ce qui s’est passé, à ta situation, aux problèmes dans lesquels tu t’es mis. Mais rien ne vient. Blanc.

Qu’est-ce que j’ai fait ? Qu’est-ce que j’ai vu ? Qu’est-ce que je sais ?

Rien. Rien. Et rien !

Et pourtant tu restes suspect. Tu as beau tourner et retourner le problème dans ta tête, aucune réponse, ni même un début de réponse. Tu allumes la télévision. Notre Dame de Paris est toujours en feu. Les flammes dansent sur le toit, la pointe chancelle puis s’effondre. Les réactions mesurées des spécialistes contrastent avec les émotions vives des témoins. Des témoins ? Comme toi. Suspect, témoin, tout se mélange dans ton esprit. Tu te dis que tu n’arriveras pas à trouver le sommeil avec cette agitation. Tu te lèves pour…t’effondrer de nouveau. Évanoui, endormi, ton corps préfère déconnecter le système que de subir les attaques du virus de la réflexion sans fin.

Le jour se lève et… mince !!!!!

Si aujourd’hui est aujourd’hui alors hier est hier, et j’aurais dû raconter cette histoire au passé !

Tu peux m’aider s’il te plaît ?

Si tu as eu des problèmes pour conjuguer, je t’invite à (re)lire mon article sur la formation du passé composé.

Tu te réveilles étrangement léger. L’esprit libre, l’humeur joyeuse, comme si rien ne s’était passé. D’ailleurs, rien ne s’est passé. Tout n’était qu’un rêve, un tour orchestré par ton imagination. Tu n’as jamais visité Notre Dame de Paris et elle n’a jamais pris feu. Personne ne t’y a vu, personne ne t’a poursuivi. Bref. Rien ne saurait venir gâcher ton séjour à Paris ! Depuis le temps que tu l’as dans la tête, “Ton rêve de France” est indestructible, imperturbable, immortel.

Tu décides donc de continuer le programme prévu.

Direction : Versailles

 

Arrivé devant le palais, immense et majestueux, tu oublies tout : qui tu es, d’où tu viens, à quelle époque tu vis. Tu pensais naïvement qu’après Notre Dame de Paris, plus rien ne pourrait t’émerveiller. Tu t’étais tellement trompé. Quelle grandeur !

Prends le temps de visiter le palais et les jardins de Versailles puis partage-nous tes impressions.

Witeboard
Clique sur l’image et partage-nous tes impressions sur le Palais de Versailles

Mais ce qui est le plus passionnant à Versailles, c’est son histoire. De Louis XIV à Louis XVI, le palais est une mine d’or d’intrigues, de mystères, de complots, de romances, de tragédies et de drames.

Comme je l’ai fait pour l’homme au masque de fer (clique vite si tu n’as pas encore écouté le podcast), voudrais-tu que je te raconte un des mystères autour de Versailles ?

Clique sur l’image pour voter (c’est seulement 2 clicks !)

Strawpoll sur Versailles

 

Après ta visite épuisante du palais et des jardins, tu as totalement oublié les péripéties de la veille et repris ton rêve pleinement. Cependant, en te dirigeant vers la sortie, celles-ci se rappellent à ton bon souvenir. Près de la sortie sont postées des patrouilles de police qui effectuent des contrôles d’identité. Tout te revient alors brusquement : l’escalier, la conversation, la course-poursuite, le visage et le geste de l’homme, les flammes de Notre Dame. Une sueur froide coule dans ton dos.

“Ils sont venus pour moi. C’est sûr.”

Pris de panique, tu fais demi-tour et retournes dans les jardins. Tu t’enfonces dans le parc et passe la grille qui mène au bois de Versailles, une partie peu connue des touristes, beaucoup plus naturelle et “sauvage”. Le soleil a déjà commencé à descendre et le ciel à revêtir ses couleurs pastelles. L’ambiance est apaisante, calme, magique. Le contraste entre l’extérieur reposant et l’intérieur agité te trouble.

“Surtout ne rien laisser transparaître. Tu es un touriste lambda qui se promène dans le parc.”

Heureusement, la sortie qui se profile à l’horizon ne semble pas gardée. La délivrance est proche. Ne pas courir même si l’envie est grande ! Garder son calme. Rentrer à l’hôtel. Ton train est demain matin, si tu arrives à le prendre bien sûr…


Merci beaucoup d’avoir lu cet épisode 10 de « Ton rêve de France ». J’espère que tu l’as aimé. N’oublie pas que l’idée est de faire toutes les activités afin de mettre ton français en action !

N’hésite pas également à laisser un commentaire pour nous partager ton avis sur cet épisode.

A dimanche prochain pour la suite.

Et continue de rêver !

Yohan

Partager l'article
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *