Ton rêve de France (épisode 3) – L’arc du Triomphe

Ton rêve de France (épisode 3) – L’arc du Triomphe

 

Tu hésites…tu hésites… Tu fais dans ta tête la liste des phrases possibles.

« Mélodie, je… », non.

« Dis-moi, ce serait bien si… », non.

« Alors ma poule, ça te dirait de… », pas top.

Et, alors que tu viens de trouver la formule parfaite, celle à laquelle elle ne pourra pas résister, tu tournes la tête et…rien. Elle a disparu, volatilisée, envolée. Ton regard parcourt les couloirs désespérément. Le regret t’envahit à mesure que tu acceptes la triste vérité : elle est partie sans même se retourner, sans même te dire au revoir, juste partie.

Au contrôle des passeports, tu scrutes intensément toutes les files d’attente jusqu’au moment où tu aperçois le guichet « Passeports européens » complètement déserté.

Opportunité… : stock épuisé.

 

Arrivé dans le hall de l’aéroport, tu ne penses déjà plus à cette histoire qui n’a jamais commencé. Ta préoccupation : trouver l’hôtel où tu vas demeurer pendant ton court séjour à Paris.

Tu sors un plan du métro (décidément, tu as bien fait d’acheter ce petit guide de conversation)

Repère sur la carte :

  1. Où tu es : Aéroport Charles de Gaulle
  2. Quelle ligne tu dois prendre ?
  3. A quelle station tu dois faire un changement ?
  4. Quelle ligne tu dois prendre ensuite ?
  5. Dans quelle direction ?
  6. A quelle station tu dois descendre : Charles de Gaulle – Etoile

 

L’hôtel Magda Champs Elysées est près de cette station.

C’est ton prof de français qui t’a recommandé cet hôtel car il y avait travaillé plusieurs années auparavant. Tu lui as fait aveuglément confiance. As-tu eu raison ? Tu es sur le point de le savoir.

par Eerko

Sortant du métro, tu te retrouves à quelques pas de l’Arc de Triomphe. La voilà, ta première émotion parisienne. Sur le ciel bleu se dessine la silhouette de ce mastodonte de pierre. Grandiose ! Splendide ! Le souffle court (pas seulement à cause des marches du métro), tu ressens une immense sensation de plénitude. Tu y es ! Ton rêve se réalise !

Serait-ce l’émotion ? Serait-ce la fatigue ? Serait-ce ton imagination ? Tu sens une douce larme caresser lentement ta joue.

C’est le moment que choisit ton ventre pour te manifester son sentiment de vide et te ramener sur Terre. Tu saisis la poignée de ta valise et tournes le dos à l’Arc qui ne s’en offusque pas plus que ça. Tu te remémores les consignes de l’hôtel.

« En sortant du métro, vous prenez l’avenue de Wagram et vous tournez dans la deuxième rue à gauche, rue Troyon. L’hôtel est au numéro 7. »

Ton entrée dans le hall est célébrée par un « Bonjour » enjoué du réceptionniste auquel tu réponds avec une petite énergie mais avec un grand soulagement d’avoir fini la première étape.

“J’ai une réservation, déclares-tu avec fierté.

Bien sûr Monsieur. Vous êtes Max ?

Euh…oui, bafouilles-tu pris par la surprise. Vous êtes mentaliste ?

Pas du tout ! Mais Yohan nous avait prévenus qu’un VIP arriverait aujourd’hui de Colombie afin que nous lui réservions le meilleur accueil.”

Merci Prof

Et le discours formaté de commencer.

Intérieurement, tu te félicites encore une fois d’avoir tout compris et tu suis le jeune homme vers l’ascenseur, ridiculement petit.

En ouvrant la porte, tu découvres avec bonheur une très jolie chambre, plutôt grande, mansardée, avec un charme parisien certain. Un plateau en argent est posé sur une petite table. Champagne, coupes, un petit mot : « Profite bien de ton séjour à Paris. Tu en as tant rêvé. Yohan. »

Merci Prof

2ème larme, cette fois-ci elle est bien réelle.

Après t’être rafraîchi et changé, ton estomac se rappelle à ton bon souvenir. Tu considères alors la possibilité de demander à Kaïs une bonne adresse où déjeuner. Pensant au conseil de ton prof (le numéro 8 du bonus, « 12 secrets pour apprendre le français plus efficacement »), tu prépares ta phase d’anticipation de la conversation.

Armé de ton précieux papier, tu descends totalement confiant au rez-de-chaussée.

Café Latéral, très bien.

Non sans avoir remercié Kaïs pour son aide, tu t’assoies peu après à la terrasse du café-restaurant. Pourquoi en terrasse ? C’est évident ! Tout d’abord pour profiter de la vue imprenable sur l’Arc de Triomphe, puis pour respirer la bonne pollution et la fumée de cigarette de tes voisins sous ce soleil de printemps, et enfin parce que c’est tellement Cliché que c’en est irrésistible !

Ton regard parcourt l’immense carte mais les intitulés pompeux des plats sont pour la plupart trop obscurs pour toi. Tu fais ton choix, passes la commande au serveur (qui n’est étrangement pas si malpoli que dans la vidéo – voir épisode 2) et commences à réfléchir sur ta première destination touristique pour l’après-midi.

 

Sur quoi va se porter ton choix ?

Vote pour influencer la suite de l’histoire !

https://strawpoll.com/5s1gbhsk

 

Merci beaucoup d’avoir lu cet épisode 3 de « Ton rêve de France ».

J’espère que tu l’as aimé. N’oublie pas de télécharger le bonus si tu ne l’as pas encore fait et de me suivre sur les réseaux sociaux pour ne pas manquer les prochains épisodes.

A dimanche prochain.

Et continue de rêver !

Yohan

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
    1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *